Site officiel Filitosa | Archéologue Filitosa
16514
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16514,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled, vertical_menu_transparency vertical_menu_transparency_on,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-9.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.4.3,vc_responsive

Archéologue Filitosa

Roger Grosjean, l’archéologue de Filitosa

En 1954, Roger Grosjean (archéologue et chercheur au CNRS) est nommé délégué à la Culture à Ajaccio, il a 32 ans. On lui parle d’un lieu où dorment, parait-il, de curieuses pierres taillées. Rendez-vous pris, Charles-Antoine Cesari conduit l’historien sur le terrain où gisent ces étranges pierres. Roger Grosjean s’y rend et constate en plus une trace de construction ancienne, sorte de fortification.
L’archéologue, ému, serre la main du propriétaire et lui confie :

 

« Vous avez fait une découverte considérable, monsieur Cesari. »

 

Grosjean propose très vite à Charles-Antoine Cesari d’entreprendre une campagne de fouilles. Celui-ci accepte, et lors d’un voyage à Paris donne son consentement à Roger Grosjean pour que puissent se pratiquer les recherches, à condition que tous les objets exhumés restent sur place.

 

Mais le plus difficile commença. Il fallu se battre contre tous les sceptiques qui ne croyaient pas en cette découverte. Pour preuve, quand en visionnaire Charles-Antoine Cesari sollicita un élu local de l’époque : « Si grâce à la préhistoire, on développe le tourisme, le village entier en profitera ! », on lui répondit avec sarcasme: « Si tu penses que tu vas me faire croire aux pierres !… »

 

Mais c’était sans compter la passion de deux hommes rares. Charles-Antoine Cesari et Roger Grosjean se prennent d’un attachement sans faille pour Filitosa. Les fouilles entreprises se révèlent immédiatement d’une grande richesse. Si l’on trouve le fleuron de l’art mégalithique insulaire (d’étonnantes statues-menhirs), on retrouve aussi le cadre préhistorique situé entre le VIe millénaire avant J.C. et l’occupation romaine (vestiges de monuments).

 

Aujourd’hui destination incontournable, Filitosa est l’un des sites les plus fréquentés en Corse, avec des milliers de visiteurs chaque année qui viennent remonter le temps jusqu’à plusieurs millénaires avant notre ère. La discrète découverte a fait place à un site classé, qui est devenu avec le temps, pôle d’attraction pour les Corses comme pour tous ses amoureux.